Projet pilote : une navette automatisée circule sur le campus de Jette

Des chercheurs de la VUB et de l’ULB mènent un projet pilote. Ils lancent une navette automatisée sur le campus universitaire et hospitalier de Jette. L’objectif : étudier la relation entre l’homme et la machine.

Dès ce vendredi, les étudiants et les membres du personnel pourront utiliser cette navette autonome au sein du campus. Il s’agit du modèle EZ10 du constructeur français Easy Mile. Grâce à un système de senseurs, de caméras, de GPS et de V2I-communication (Vehicule to Infrastructure), le véhicule reconnait son parcours et ses arrêts. Il peut même repérer des possibles obstacles ou situations inattendues sur sa route. A ce stade, un opérateur reste toutefois à bord pour reprendre les commandes s’il le faut.

Le véhicule entièrement électrique peut accueillir 12 personnes (6 places assises, 6 debout). Sa vitesse moyenne est de 10 à 15km/heure.

A partir de novembre 2019, le projet entrera dans sa deuxième phase de test. Le trajet sera allongé à environ 1km. Il reliera les parkings, les arrêts de bus et l’entrée principale de l’hôpital. Les patients et visiteurs pourront alors y monter à bord.

■ Reportage de Thomas Dufrane et Béatrice Broutout

 

 

Partager l'article

23 août 2019 - 15h30