Grève au CPAS de Jette : les travailleurs se plaignent de leurs bâtiments provisoires, exigus et peu sécurisés

Les assistants sociaux et agents administratifs du CPAS de Jette ont décidé d’arrêter le travail ce mardi matin. Depuis 8h00, ils sont en grève et réclament de meilleures conditions de travail, suite aux travaux de rénovation dans les actuels bâtiments du CPAS.

Depuis plusieurs jours, les bâtiments du CPAS de Jette situés sur la chaussée de Wemmel et la rue de l’Église Saint-Pierre sont en rénovation, et ce pour dix mois. Suite à ce chantier, les assistants sociaux et agents administratifs du CPAS sont contraints de travailler dans des containers qui font office de bureaux provisoires, nous rapporte l’une de ces employées via notre bouton Alertez-nous.

Les travailleurs de la commune sont toutefois peu satisfaits par cette solution provisoire. Selon eux, les locaux sont trop exigus et les nuisances sont nombreuses. Certains se plaignent également de la sécurité limitée sur le site.

Depuis ce mardi matin, les assistants sociaux et agents administratifs du CPAS de Jette ont donc décidé de se mettre en grève et font part de leurs revendications auprès de la commune. La présidente du CPAS Brigitte De Pauw (CD&V) affirme pour sa part être surprise de cette grève mais annonce des promesses d’aménagements et de nouvelles mesures de sécurité.

Gr.I., photo D.R.

  • Reportage de Michel Geyer et Frédéric De Henau.

Partager l'article

29 août 2017 - 16h56