Découvrez   

Forest : une cycliste décède lors d’un accident avec une voiture

Une cycliste est décédé ce samedi, en fin de journée, suite à un accident avec une voiture, avenue Albert à Forest.

Via notre bouton Alertez-nous, une habitante de Forest, nous signalait que “samedi soir, l’avenue Albert a été bloquée plusieurs heures en raison d’un accident entre une voiture et une cycliste. Le quartier cherche à avoir des nouvelles. Le bruit circule que l’accident a été dramatique“.

Ce dimanche matin, la zone de police Midi nous confirme la triste nouvelle “La cycliste est décédée, elle avait 30 ans. Suite à l’accident, elle a été emmenée à l’hôpital Erasme, où elle a succombé à ses blessures“, indique Kathleen Calie, porte-parole de la zone. La conductrice, elle, a 21 ans.

On en sait encore peu sur les circonstances. Visiblement, la voiture roulait à côté du tram, qui lui est en site propre. Le tram s’est arrêté à son arrêt, Berkendael, et la cycliste a soudainement surgi devant le tram. La conductrice n’a pas pu l’éviter, et la cycliste a été projetée sur plusieurs mètres“.

Un expert en circulation est descendu sur place, à la demande du Parquet. Une enquête est en cours.

 

Combien de morts pour mettre en place des infrastructures pour réduire la vitesse ?

Dans son message adressé à notre rédaction, cette riveraine s’interroge : “Bruxelles Mobilité, qui a été interpellée plusieurs fois sur la dangerosité de cette avenue attend qu’il y ait combien de morts pour mettre en place des infrastructures qui fassent réduire la vitesse des automobilistes ? Une collision à 70 km/h est mortelle à tous les coups… il y a en plus de très nombreux cyclistes qui circulent sur cette avenue pour conduire les enfants dans les nombreuses écoles du quartier“, indique cette habitante.

Sur Twitter, le groupe Heroes for Zero – Brussels, qui plaide pour plus de sécurité routière, rappelle également “avoir déjà dénoncé la dangerosité des aménagements, suite à de nombreux accidents à cet endroit. Cette avenue n’aurait pas dû rester à 50 km/h !“, indique ainsi le collectif.

Contacté, Bruxelles Mobilité nous indique que cet accident va être pris en considération, “comme pour tout accident. Ainsi, pour tout accident avec des victimes, nous irons sur place pour analyser la situation, et nous attendrons également les conclusions de l’enquête. Notre équipe de sécurité routière ira sur place pour analyser en profondeur ce qu’il s’est passé, si des améliorations sont à faire, et auquel cas nous ferons des suggestions“, nous explique Inge Paemen, porte-parole de Bruxelles Mobilité, “mais de prime abord, cela ne semble pas être un problème d’infrastructures“.

 

La ministre Van den Brandt réagit

Sur Twitter, la ministre bruxelloise de la Mobilité et de la Sécurité routière, Elke Van den Brandt (Groen), a réagit à l’accident. “Quelle terrible nouvelle. Mes condoléances à la famille et aux amis de la victime. Bien sûr, nous ferons une enquête approfondie sur les circonstances. J’ai du mal à accepter que la situation ait déjà été évoquée, et qu’elle soit restée dangereux. Je me renseigne, avec mes services, comment nous pourrions faire mieux. Et éviter ce qui est évitable“.

■ Reportage d’Arnaud Bruckner et Morgane Van Hoobrouck, avec Toine Guévart 

Partager l'article

21 février 2021 - 11h34
Modifié le 22 février 2021 - 06h50