Découvrez   

Forest : Stéphane Roberti mène la liste Ecolo-Groen aux communales et vise le siège de bourgmestre

La liste Ecolo-Groen de Forest a été dévoilée en vue des prochaines élections communales d’octobre, en présence de la co-présidente d’Ecolo Zakia Khattabi. En tête de liste, Stéphane Roberti se présentera comme candidat-bourgmestre.

Les écologistes étaient dans la majorité de 2006 avec le PS et dans celle de 2012 avec le PS et DéFI. Ils ont fait 18% aux dernières élections et espèrent aller au-delà des 20% en octobre. “Notre ambition est de changer encore plus les choses”, avance Stéphane Roberti. “On les change depuis ces 12 ans où on est dans la majorité, mais on veut les changer plus et pour les changer plus, on est arrivé à la conclusion qu’il fallait viser le mayorat. Je suis donc candidat-bourgmestre pour aller plus loin dans la participation des citoyens, plus loin dans la qualité de vie et la qualité de l’air et plus loin aussi dans l’accompagnement des personnes vulnérables et dans la création d’écoles et de crèches”.

Stéphane Roberti préside depuis 12 ans le CPAS de Forest. La députée régionale et ancienne ministre Evelyne Huytebroeck s’est écartée à son profit après avoir mené les Verts aux trois dernières élections. Elle poussera cette fois la liste.

Le jeu des alliances “est ouvert”

La deuxième sur la liste est l’actuelle échevine Mariam El Hamidine, chargée de la Jeunesse, de la Cohésion sociale, des Affaires sociales, de l’Etat civil, de la Population, des Cultes et des Festivités. La liste compte au total 37 candidats, parmi lesquels Guy Bertholomé, président du Foyer du Sud, ou encore le secrétaire politique Alain Mugabo en troisième place.

“On connaît la commune et je pense que les Forestois reconnaissent que nous avons la crédibilité nécessaire pour pouvoir assumer la responsabilité de la commune”, continue Stéphane Roberti. C’est d’abord l’engagement citoyen qui est défendu au niveau du programme. “Forest a la chance d’avoir des habitants qui sont actifs”, relève le candidat-bourgmestre. “Un axe fort de notre projet est de mettre en place des choses pour élargir cette démocratie en créant un conseil communal mixte ou en créant un droit d’initiative citoyenne”. Pour lui, en termes d’alliances, le jeu est complètement ouvert.

Avec Belga – Photo : illustration Belga

Partager l'article

28 juin 2018 - 10h15
Modifié le 28 juin 2018 - 11h53