Un deuxième FabLab inauguré en région bruxelloise

Un deuxième FabLab, dédié cette fois en espace permettant la fabrication de pratiquement n’importe quel objet avec l’assistance d’outils numériques, a été inauguré ce mardi en région bruxelloise.

Situé à Evere et occupant une surface de 400 m2 dans l’ancien bâtiment Sanofi Pasteur, la finalité de cityfab2 sera de démocratiser l’accès aux machines et équipements professionnels et industriels, afin de proposer un lieu d’échange et de stimulation mutuelle, tant à des acteurs confirmés qu’à des porteurs d’idées ou encore des jeunes start-ups.

Le lieu met notamment à la disposition des entrepreneurs, designers, artistes, étudiants ou bricoleurs des imprimantes 3D, du CNC (computer numerical control, sorte de découpeuse laser en 3D) et une découpeuse laser sur surfaces planes, ainsi que de l’outillage électronique. Cela devrait aussi attirer le secteur de l’IoT (Internet of Things, l’internet des objets connectés) ainsi que celui de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle.

Ce deuxième étage de la fusée citylab, comme le nomme Anis Bedda, fondateur de transforma bxl, société implantée sur le site, a une vocation scientifique et industrielle. Le premier citylab, ouvert au printemps à Greenbiz à Laeken, met en lumière l’économie circulaire, alors que le 3e volet, prévu pour les premières semaines de l’an prochain, sera pensé sur le thème du modélisme et de l’architecture.

A l’initiative de tout cela, on trouve la région bruxelloise, en la personne de la secrétaire d’Etat en charge de la recherche scientifique, Fadila Laanan, et citydev.brussels, fondé en 1974 sous le nom de Société de Développement pour la Région de Bruxelles-Capitale (SDRB) et qui a entre autres pour mission de soutenir le développement économique et l’emploi de la Région. “Nous inaugurons aujourd’hui le deuxième volet d’une mission que nous a confié la Région en 2015”, explique Antoine de Borman, président de citydev.brussels.

Belga

Partager l'article

27 novembre 2018 - 13h50