Découvrez   

Les hôpitaux bruxellois alertent : ils risquent de manquer de personnel soignant dans les prochaines semaines

Entre congés maladie, quarantaines ou jours de vacances accumulés, il risque d’être difficile de maintenir l’activité dans nos hôpitaux.

L’absentéisme parmi le personnel soignant risque, dans les semaines à venir, de poser un problème dans les hôpitaux bruxellois, avertissent, dimanche, les responsables du réseau Iris et de l’UZ Brussel.

Un des défis auquel nous sommes confrontés, c’est effectivement l’absentéisme de notre personnel, en raison de congés de maladie, de quarantaines, de congé parental corona, de la prise des jours de vacances accumulés ou des jours de récupération pour les heures supplémentaires prestées. Il est donc difficile de maintenir l’activité dans nos hôpitaux, d’autant que nous n’avons pas de nouveaux diplômés cette année puisque les études ont été allongées d’un an“, explique Etienne Wéry, l’administrateur délégué des hôpitaux du réseau Iris.

Du côté de l’UZ Brussel, les craintes sont identiques. “Cette situation peut également nous arriver. Nous constatons que notre personnel tombe malade, Covid ou pas. Il travaille dur depuis de nombreux mois, sans beaucoup de temps pour récupérer“, pointe Karolien De Prez, la porte-parole de l’hôpital universitaire. L’UZ Brussel soigne actuellement 43 patients Covid, dont 12 aux soins intensifs.

Belga

Partager l'article

18 octobre 2020 - 23h56
Modifié le 19 octobre 2020 - 10h54