Découvrez   

Enseignement : voici les nouvelles mesures pour la rentrée scolaire à Bruxelles

Les ministres belges de l’Éducation ont présenté ce mercredi après-midi les mesures pour la prochaine rentrée scolaire face à la crise sanitaire du coronavirus. Plusieurs scénarios sont prévus pour assurer un retour des élèves dans des conditions plus sûres.

Les ministres de l’Éducation Caroline Désir (PS), pour la Fédération Wallonie-Bruxelles, Ben Weyts (N-VA) pour la Flandre, et Harald Mollers, pour la communauté germanophone, ont présenté ces mesures. Un plan global nommé “Garantir le droit à l’enseignement pour tous” a été présenté, après concertation avec les acteurs du monde de l’éducation.

Du côté de l’enseignement francophone, la Fédération Wallonie-Bruxelles avait déjà confirmé que les élèves de maternelle et de primaire seront attendus en classe tous les jours, selon les modalités actuellement en vigueur. En cas de cas positif de Covid-19 parmi les élèves ou le corps enseignant, des mesures sanitaires seront prises et la bulle de contact à laquelle la personne appartient sera mise en quarantaine. C’est ce qu’il s’est notamment passé à l’école Joseph Delclef à Saint-Josse, à l’école Paviljoen à Schaerbeek ou à l’école n°7 à Molenbeek, ces derniers jours.

Dans le secondaire, par contre, plusieurs scénarios sont prévus pour permettre le retour des élèves, en fonction de la situation épidémiologique en Belgique d’ici la fin de l’été. Voici les scénarios prévus :

■ En cas de scénario “vert”, si la situation épidémiologique ne présente plus aucun risque de contamination, les élèves pourront assister aux cours cinq jours par semaine. Ce scénario ne sera valable que si un vaccin contre le coronavirus est disponible, ou si l’immunité collective est confirmée.

■ En cas de scénario “jaune”, qui correspond à notre situation épidémiologique actuelle, les élèves de secondaire devront être présents quatre jours par semaine, et devront travailler à la maison le mercredi. C’est le scénario qui semble tenir la route pour la prochaine rentrée de septembre.

■ En cas de scénario “orange”, qui correspond à une situation épidémiologique plus tendue qu’actuellement, les classes de secondaire seront scindées en deux et les cours seraient donnés en alternance à domicile et à l’école, semaine après semaine.

■ En cas de scénario “rouge”, si la crise sanitaire devient plus grave, les cours seraient donnés comme lors du scénario “orange”, mais avec des mesures sanitaires et des gestes barrières plus stricts.

Ces scénarios sont également adaptés selon le type d’enseignement : enseignement spécialisé, académies, enseignement à distance, etc. Ils sont à découvrir dans le dossier dévoilé par la Fédération Wallonie-Bruxelles et consultable ci-dessous.

Gr.I. – Photo : Marine Guiet/BX1

Partager l'article

24 juin 2020 - 18h30
Modifié le 25 juin 2020 - 07h32