Réseau Iris à Bruxelles: deux unités de soins intensifs à moitié remplies de cas Covid

Le nombre d’admissions liées au coronavirus est à nouveau en hausse dans tout le pays. A Bruxelles, la pression augmente sensiblement: dans deux unités de soins intensifs du réseau hospitalier Iris, la moitié des lits sont occupés par des cas Covid. Mais le nombre d’admissions fluctue dans d’autres établissements. Actuellement, 163 cas Covid sont traités dans les hôpitaux bruxellois, dont 53 patients en unités de soins intensifs. “Les pourcentages sont un peu plus élevés à Bruxelles que dans les autres régions. Au niveau des soins intensifs, 20% des lits sont occupés par les cas Covid, alors que ce chiffre est de 8% ailleurs en Belgique. Et il faut savoir qu’à la capitale, quelque 23% des patients ne sont pas bruxellois”, commente Inge Neven, responsable du dispositif Covid-19 de la Commission communautaire commune (Cocom).

Le réseau Iris comprend notamment les hôpitaux CHU Brugmann, CHU Saint-Pierre, les hôpitaux Iris Sud (sites Etterbeek- Baron Lambert, Etterbeek-Ixelles, Molière-Longchamp et Joseph Bracops) et l’Institut Jules Bordet. Le personnel y constate une augmentation du nombre de cas entrants, avec deux unités de soins intensifs à moitié remplies de patients Covid. “La situation redevient préoccupante”, pointent les hôpitaux Iris.

Par contre, à l’UZ Brussel, si le nombre d’admissions a augmenté la semaine dernière, il est à nouveau en baisse avec 16 cas Covid, dont cinq en soins intensifs, d’après les statistiques. Ces patients étaient quasiment tous non-vaccinés.