L’influenceuse Nabilla paie 20.000 euros d’amende pour “pratiques commerciales trompeuses”

L’influenceuse Nabilla Benattia-Vergara a accepté de payer une amende de 20.000 euros, après avoir été épinglée par la Répression des fraudes française pour avoir fait en 2018 la promotion de services boursiers sur Snapchat sans mentionner qu’elle était rémunérée pour cela. Dans une “story” sur le réseau social, la vedette de téléréalité mettait en avant la gratuité d’un service proposé par un site boursier et des perspectives de gains conséquents, ce que la Direction générale française de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a assimilé à des “pratiques commerciales trompeuses”, selon un communiqué publié mercredi.