Les députés français approuvent massivement la prolongation des frappes aériennes en Syrie

Les députés français ont adopté mercredi à la quasi-unanimité la prolongation des frappes aériennes en Syrie, décidées début septembre par le président François Hollande et intensifiées depuis les attentats de Paris mi-novembre. Les députés ont voté (515 voix pour, quatre contre et dix abstentions) “la prolongation de l’engagement des forces aériennes au-dessus du territoire syrien”, comme le veut la Constitution lorsque la durée d’une intervention militaire excède quatre mois.