Les activités publiques à l'arrêt à Bruxelles ce week-end

A l’issue d’une réunion du Conseil régional de sécurité, le ministre-président de la Région de Bruxelles-Capitale Rudi Vervoort a annoncé samedi à 12h30 l’annulation des grands rassemblements et la fermeture de sites en Région Bruxelloise ce week-end. A la suite du relèvement au maximum du niveau de la menace terroriste (4) dans la région Bruxelles-Capitale, le ministre-président Rudi Vervoort a réuni le Conseil régional de sécurité avec les 19 bourgmestres de la Région et leur chefs de corps.

Sur base des informations fournies par l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (Ocam) et le procureur fédéral, M. Vervoort et les bourgmestres ont décidé collectivement de diminuer le nombre de grands évènements et de grands rassemblements ce week-end. Dans leur déclaration, M. Vervoort et les bourgmestres indiquent que les fermetures ou annulations ne sont pas liées à la nature des évènements, “mais bien à la capacité policière qu’ils appellent et dont la mobilisation par ailleurs est nécessaire pour assurer la sécurité des Bruxellois.”

A ce titre, le Conseil régional de sécurité recommande d’annuler les activités dans les bâtiments publics communaux et régionaux, ainsi que l’ensemble des marchés et les compétitions sportives. Enfin, tous les centres commerciaux seront fermés. M. Vervoort a souligné lors d’un point d’information avec la presse que ces mesures étaient exceptionnelles.

Un nouveau Conseil régional de sécurité sera convoqué dimanche, au plus tard à 17h00. Les mesures pourraient être revues en fonction de l’évaluation de la menace.

Des mesures avaient déjà été prises auparavant, depuis l’annonce du relèvement du niveau d’alerte, notamment en arrêtant la circulation du métros et des prémétros à Bruxelles. Cette fermeture est maintenue jusque dimanche à 15h00 au moins. La circulation en surface est toutefois maintenue, mais limitée sur certaines lignes de tram.