Jérusalem: un assaillant tué après avoir poignardé un garde-frontière

Un garde-frontière israélien a été grièvement blessé dimanche matin à coups de couteau à la porte de Damas dans la vieille ville de Jérusalem et son agresseur a été tué, a annoncé la police. Le garde-frontière a été évacué vers un hôpital. Son agresseur a été tué par d’autres garde-frontières qui ont ouvert le feu dans sa direction, a ajouté la police. Depuis le 1er octobre, 99 Palestiniens ont été tués – dont un Arabe israélien – et 17 du côté israélien, ainsi qu’un Américain et un Erythréen, selon un décompte de l’AFP.
Peu auparavant, l’armée israélienne a fermé durant la nuit de samedi à dimanche une troisième station de radio palestinienne en un mois à Hébron, en Cisjordanie occupée, a indiqué une porte-parole militaire.
Les forces militaires “ont confisqué le matériel de diffusion de la station radio surnommée +Dream+ qui a diffusé des programmes en vue de promouvoir et d’encourager le terrorisme contre des civils et les forces de sécurité israéliennes”, a précisé la porte-parole.
Deux stations de radio privées palestiniennes à Hébron accusées elles aussi d’encourager les violences, ont été fermées en novembre par l’armée israélienne.
La région de Hébron, dans le sud de la Cisjordanie occupée, est au centre des violences qui frappent Israël et les Territoires palestiniens depuis le 1er octobre.