Feu vert du Parlement européen au budget 2016

Le Parlement européen a massivement approuvé mercredi le projet de budget 2016 de l’UE, qui doit notamment aider les Etats membres à faire face à la crise migratoire. “Nous mettons à disposition plus de ressources pour que les Etats membres fassent mieux face à la crise des réfugiés”, s’est félicité le président du Parlement européen Martin Schulz, après le vote. “Nous avons clos les négociations dans les délais (avec) l’unanimité des Etats membres pour approuver ce budget”, a renchéri le ministre luxembourgeois des Finances, Pierre Gramegna, dont le pays occupe jusqu’à fin 2015 la présidence de l’UE.

Le résultat de ce vote (516 voix pour, 179 contre) n’est pas une surprise car un compromis avait déjà été trouvé mi-novembre entre le Conseil et le Parlement européen. Ils s’étaient accordés sur des crédits d’engagements de 155 milliards d’euros et des paiements de 143,9 milliards d’euros (contre 145,3 milliards et 141,2 milliards en 2015).

Pour faire face à la crise des réfugiés, des engagements sont prévus à hauteur de 2,3 milliards d’euros qui doivent servir à l’aide d’urgence aux Etats membres les plus affectés, ainsi qu’à l’aide humanitaire.