Découvrez   

Crash aérien à Téhéran: presque toutes les victimes identifiées

Les restes de presque toutes les victimes du crash d’un avion de ligne près de Téhéran la semaine dernière ont été identifiés et peuvent être rendus aux familles, a indiqué vendredi un représentant du gouvernement iranien à l’agence de presse officielle Isna. Le vol PS752 de la compagnie Ukraine International a été abattu par un missile le 8 janvier dernier. L’Iran a admis avoir lancé ce missile par erreur, parce que l’avion avait volé trop près d’installations militaires alors que le pays était en alerte maximale après avoir tiré des missiles sur des bases abritant des forces américaines en Irak.

Le porte-parole des Affaires étrangères, Abbas Moussavi, a expliqué que Téhéran travaillait avec d’autres pays touchés par la tragédie pour s’assurer que les familles reçoivent les restes des victimes. Selon les autorités ukrainiennes, sur les 176 personnes à bord de l’avion, dont aucune n’a survécu, 82 étaient iraniennes, 63 canadiennes, 11 ukrainiennes et 10 suédoises. Le reste provenait du Royaume-Uni et d’Afghanistan.

Les gouvernements d’Afghanistan, du Royaume-Uni, du Canada, de la Suède et d’Ukraine ont exigé une procédure indépendante sur la catastrophe.

L’Iran est sous pression, non seulement pour avoir abattu l’avion, mais aussi pour avoir pris plusieurs jours à reconnaître son implication et refusé de dire qui était responsable. La colère causée par le traitement de cet incident a poussé les gens dans la rue en Iran.

Le président Hassan Rohani a promis une enquête approfondie et transparente menée par une cour spéciale composée de plusieurs équipes d’experts.

Partager l'article

17 janvier 2020 - 16h12