Coupe Davis – Finale – Johan Van Herck pas supris par le score de 1-1 après la 1re journée

Johan Van Herck n’est pas surpris pas le score de 1 victoire partout qui a scellé la première journée de la finale de la Coupe Davis entre la Belgique et la Grande-Bretagne, vendredi au Flanders Expo de Gand. “Nous sommes où je pensais que nous serions”, a déclaré le capitaine belge en conférence de presse. S’il n’est pas surpris par l’égalité au marquoir, Van Herck ne s’attendait pas à voir la journée commencer de telle manière, avec un David Goffin mené 2 sets à 0 par Kyle Edmund, que le Liégeois a fini par battre en cinq sets dans le premier duel du jour.
“J’ai eu un peu peur au début du match de David”, dit Johan Van Herck. “J’ai un peu changé mon coaching, je pense que c’était nécessaire pour le relaxer. Il fallait qu’il bouge plus et qu’il se concentre sur ses qualités. Ce qu’il y a de bien avec la Coupe Davis, c’est que les matches se jouent au meilleur des cinq sets. Nous savions que David pouvait inverser la tendance et heureusement, c’est ce qu’il a fait. Nous allons analyser ce match, pour que David entame mieux la rencontre”, dit Van Herck.
Dimanche, Goffin devrait affronter Andy Murray dans le cinquième et dernier match. Avant cela, il y a aura le double, qui débutera samedi à 15h00. Les Britanniques partiront favoris face aux Belges, qui ont été conseillés par Michael Llodra afin d’augmenter leurs chances. L’apport du Français, vainqueur de trois tournois du Grand Chelem en double, n’est pas négligeable, d’après Van Herck. “Nous nous sommes améliorés ces dernières semaines, et nous le montrerons samedi. Si nous ne gagnons pas le double, ce sera parce que les Britanniques sont meilleurs”, avance le capitaine belge.
Van Herck a plusieurs plans pour le double, mais il dit ne pas encore avoir pris de décision. “Il faut d’abord voir comment David et Ruben se sentent, et discuter avec Steve et Kimmer. Je ne prendrai pas de décision avant samedi midi”.