Découvrez   

Coronavirus – La Wallonie soutient financièrement le don de pommes de terre aux banques alimentaires

Alors qu’en Wallonie, quelque 400.000 tonnes de pommes de terre risquent d’être gaspillées en raison de la crise du coronavirus, le gouvernement régional a décidé de soutenir financièrement leur don aux plateformes de banques alimentaires, à hauteur de 0,25 euro par kilo, dont 0,05 euro/kg pour le producteur, 0,15 euro/kg pour l’emballeur et 0,05 euro/kg pour le soutien à l’organisation de transports groupés pour les associations et plateformes de dons se situant à plus de 50 km aller-retour du site de l’emballeur. “Il s’agit d’une action à double objectif: financer le producteur et l’emballeur afin de diminuer leurs pertes et de réduire le gaspillage, mais aussi proposer gratuitement aux publics fragilisés ce produit sain et issu de nos campagnes wallonnes”, ont expliqué Christie Morreale et Willy Borsus, les ministres wallons de l’Action sociale et de l’Agriculture.
Le mécanisme passera par l’asbl SOCOPRO (Collège des Producteurs – Manger Demain) et la plateforme digitale Bourse aux dons qui vont constituer une filière d’écoulement des surplus de pommes de terre et favoriser l’aide alimentaire, un secteur également fortement impacté par la crise.
Quelque 30.000 euros ont déjà été mobilisés pour cette action avec pour objectif d’écouler plus de 100 tonnes de pommes de terre, ont précisé les ministres.

Partager l'article

10 mai 2020 - 20h21