COP21: Hollande accueille les dirigeants étrangers au Bourget

François Hollande a commencé lundi matin à accueillir aux côtés du secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon plus de 150 dirigeants étrangers, attendus pour l’ouverture officielle de la conférence sur le climat près de Paris. Après l’accueil des chefs d’Etat et de gouvernement, tous deux doivent ouvrir officiellement la 21e Conférence de l’ONU sur les changements climatiques (COP 21) sur le site du Bourget (nord de Paris), placé sous très haute sécurité.

Dès leur arrivée, François Hollande, Ban Ki-moon ainsi que le chef de la diplomatie française Laurent Fabius et la ministre française de l’Environnement Ségolène Royal ont posé main dans la main devant les photographes. Puis François Hollande a accueilli les premiers dirigeants étrangers, polonais et canadien en tête. Parmi les dirigeants attendus, il y a le Premier ministre belge Charles Michel.

Peu après l’ouverture officielle de la COP 21, une minute de silence sera observée en mémoire des victimes des attentats du 13 novembre à Paris (130 morts) avant que le président français ne prenne la parole à 11h30.

François Hollande avait souligné un an plus tôt sa volonté de “laisser sa trace” dans l’histoire en arrachant à l’issue de cette conférence un “accord historique sur le climat” qu’il veut à la fois “contraignant” et “universel”.