Bulgarie: le premier parti renonce à gouverner, “nouvelles élections” en vue

Le parti arrivé en tête des législatives de juillet en Bulgarie a renoncé mardi, à la veille d’une session du Parlement, à soumettre au vote son gouvernement minoritaire, faute de “soutien” suffisant des autres partis. “Nous n’irons pas au vote avec notre liste”, a déclaré à la télévision Slavi Trifonov, président de la formation antisystème “Il y a un tel peuple” (ITP), “ce qui signifie qu’il y aura de nouvelles élections”, les troisièmes de l’année dans ce pays d’Europe orientale plongé depuis des mois dans une crise politique.