Boxe – L'Anglais Fury nouveau roi des lourds en détrônant Klitschko

Réputé jusque-là pour ses provocations plus que ses exploits pugilistiques, l’Anglais Tyson Fury a créé la surprise en ravissant les titres WBA/IBF/WBO des poids lourds à l’Ukrainien Vladimir Klitschko, au terme de 12 reprises, samedi à Düsseldorf (All). “Ton heure est venue, c’est la fin de ton règne”, avait prévenu M. Fury, qui n’avait cessé de répéter que sa jeunesse (27 ans) prendrait le dessus sur l’expérience d’un champion presque quadragénaire, invaincu depuis 2004.

Sur le ring installé au coeur d’un stade de 55.000 places, M. Fury a joint l’acte à la parole en le tenant en respect et se montrant le plus actif pour faire l’unanimité auprès des trois juges (115-112 deux fois et 116-111) au terme des 12 reprises.

Le natif de Manchester (Royaume-Uni) est resté invaincu en 25 combats (18 avant la limite), tandis que M. Klitschko a concédé sa première défaite depuis 2004, la quatrième d’une carrière riche de 64 succès dont 54 signés avant la limite.

L’annonce du pointage unanime des juges en faveur de l’Anglais n’a pas été contesté par le clan Klitschko. “Je savais que j’avais besoin d’un KO à la fin”, a concédé l’Ukrainien, avouant avoir été surpris par “la vitesse” de son vainqueur.