Attentats à Paris – Une semaine d'obsèques en France

Dix jours après les attentats de Paris, les victimes françaises, originaires de tout le pays, ont commencé d’être inhumées lors de cérémonies qui doivent se poursuivre toute la semaine jusqu’à un hommage solennel de la nation vendredi. Au total, 29 villes sont concernées par un deuil. Ils avaient pour la plupart autour de 20 ou 30 ans, et sont tombés sous les balles des djihadistes dans la salle de spectacles du Bataclan, au bar la Belle Equipe ou au restaurant le Petit Cambodge.
Sur le bilan total de 130 morts, vingt-cinq personnes sont de nationalité étrangère ou binationaux.
Les proches des victimes françaises ont multiplié les initiatives sur les réseaux sociaux pour personnaliser leurs adieux.
Un hommage national aux victimes des attentats du 13 novembre sera rendu vendredi à Paris, en présence du président français François Hollande. Des blessés pourraient y assister, selon la radio Europe 1. Les attentats ont fait environ 350 blessés, dont plusieurs dizaines de blessés graves.