Schaerbeek : un ancien commissariat transformé en un lieu d’accueil

Les lieux seront équipés de plusieurs sanitaires (19 douches et 15 toilettes), d’une cuisine avec un grand réfectoire, d’une bibliothèque, d’une buanderie, d’un espace pour les poussettes, de deux salles polyvalentes, ou encore d’une infirmerie.

Le gouvernement bruxellois a attribué un marché public de travaux visant à rénover l’ancien commissariat sis Rue Jan Blockx 22-24, à Schaerbeek, en vue de le transformer en un lieu d’accueil et de réinsertion sociale à destination des familles en errance et des personnes sans-abri, a annoncé vendredi le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort.

Il s’agit d’un nouveau projet phare pour la Région bruxelloise qui s’inscrit dans sa volonté d’apporter encore et toujours plus de solutions concrètes et dignes en matière d’hébergement et d’accueil des publics fragilisés vivant sur son territoire“, a commenté le ministre-président PS.

Un budget de 3.398.647 euros pour les travaux

En termes de planning et de coûts, les travaux seront supervisés par la Direction facilites du Service Public Régional de Bruxelles (ex-Régie Foncière). Ils démarreront en février 2021 et prendront fin la même année. Le budget du marché de travaux s’élève quant à lui à 3.398.647 euros. Le lieu d’accueil comportera 29 chambres de 1 à 4 places permettant d’accueillir jusqu’à 84 personnes.

Les lieux seront équipés de plusieurs sanitaires (19 douches et 15 toilettes), d’une cuisine avec un grand réfectoire, d’une bibliothèque, d’une buanderie, d’un espace pour les poussettes, de deux salles polyvalentes, ou encore d’une infirmerie.

Une centrale d’accueil avec réception du public et plusieurs bureaux sont également prévus afin de recevoir les personnes dans les meilleures conditions possibles. Le bâtiment fait actuellement l’objet d’une occupation temporaire par La Maison des Migrants asbl, qui prend en charge l’hébergement d’une douzaine de personnes.

Un logement temporaire

La date du début des travaux tiendra bien entendu compte de la fin de cette occupation temporaire et la Direction Facilities a été chargé par le gouvernement bruxellois de trouver une solution de relogement temporaire à l’ASBL.

Plusieurs pistes concrètes sont actuellement à l’étude. “Avec la rénovation de ce bâtiment, nous offrons une réponse concrète au besoin criant de lieux d’accueil et d’hébergement pour les personnes sans-abri et pour les familles en errance. Tout en répondant aux besoins de base (chambres, des salles de douche et salle à manger), le bâtiment sera un lieu de détente. Les personnes pourront s’y reposer – même si ce n’est que pour un court moment – pendant que les services compétents travailleront à leur réinsertion dans la société“, a commenté Rudi Vervoort

Belga

Partager l'article

27 novembre 2020 - 15h03
Modifié le 01 décembre 2020 - 13h22