L’Union Saint-Gilloise présente son projet de stade au public, Forest prend son temps

L’Union Saint-Gilloise cherche toujours son nouveau stade, de préférence sur le site du Bempt. Le club a présenté ce projet ce lundi soir à près de 150 riverains.

Cette réunion a eu lieu au club house du stade Marien, l’actuelle enceinte de l’Union Saint-Gilloise. Tant des supporters du club que des riverains de Forest étaient présents pour suivre cette présentation menée notamment par le CEO de l’Union Philippe Bormans.

Le stade présenté est un projet légèrement remanié par rapport à celui dévoilé dans l’étude de perspective.brussels, début 2022. Le stade présenté proposerait autour de 16 000 places. Le club appuie sur le fait que 5 500 places pourraient être disponibles sur les parkings de la zone industrielle aux alentours et que les transports en commun seront nombreux aux alentours (trams, bus ou trains).

Les équipements sportifs du Bempt seront conservés avec un terrain de rugby toujours présent, mais légèrement décalé pour laisser place à la nouvelle enceinte. Les potagers et le parc du Bempt ne seront pas touchés par ce réaménagement, précise encore Philippe Bormans.

Aucune décision n’a été finalisée quant à d’autres utilisations du stade, par exemple pour des concerts, comme ça avait été initialement mis sur la table par le club. Celui-ci rappelle encore que le stade sera financé sur fonds propres de l’Union. Pour un budget estimé entre 80 et 100 millions d’euros.

Le projet présenté par l’Union Saint-Gilloise au public

Au conseil communal de février

Du côté de la commune de Forest, on confirme avoir reçu une offre de la part de l’Union Saint-Gilloise concernant ce projet. L’équipe a proposé 3,5 millions d’euros pour accéder au site et construire ce stade.

Lire aussi | L’Union Saint-Gilloise envoie une offre sur son projet de stade à la commune de Forest

Elle ajoute avoir également reçu “des éléments de réponse” quant aux questions pointées par l’administration locale. La commune confirme que cette offre et ces éléments de réponse seront discutés lors du conseil communal du mois de février, pour permettre d’analyser plus patiemment les informations fournies par l’Union.

La commune dit encore ne pas avoir été invitée à cette information au public, mais qu’elle ne souhaitait pas être présente pour conserver toute objectivité dans son analyse. Le bourgmestre de Saint-Gilles Jean Spinette était par contre présent « comme citoyen », précise-t-il à la DH.

Il reste à savoir : quand peut-on espérer voir ce nouveau stade ? La question reste encore très vague : la commune de Forest prend son temps dans ses analyses, en atteste cette décision de patienter au conseil communal de février pour discuter de ce projet. Alors que l’Union veut accélérer les choses vu son succès sportif actuel, et son manque à gagner vu la capacité limitée du stade Marien.

Si un accord est trouvé en 2023, il faudra potentiellement trois à quatre ans pour construire un tel stade par la suite, et ce seulement après avoir obtenu tous les permis nécessaires. Les supporters risquent donc de rester un certain temps encore au parc Duden…

■ Les explications de Grégory Ienco dans Le 12h30.

Photo : Union Saint-Gilloise/Perspective.brussels

Partager l'article

17 janvier 2023 - 13h14
Modifié le 19 janvier 2023 - 12h54