Sur BX1 TV Maintenant : "Vivre Ici (pour sourds et malentendants)"

Plus de place pour la “végétation spontanée” dans la commune d’Etterbeek

La commune d’Etterbeek mène une campagne d’information sur le “0 pesticide – 100% vie“. Objectif? Il est double : “redorer l’image des plantes trop souvent appelées « mauvaises herbes » (ou « végétation spontanée ») et d’encourager les citoyens à bannir les pesticides“, peut-on lire dans le communiqué de presse de la commune. 

Concrètement, la commune a décidé de mettre en place des micro-zones « 100 % vie ». “Il s’agit de petites zones délimitées au sein de l’espace public (sur un trottoir, au pied d’un arbre, d’un mur ou d’un poteau, etc.) où la flore sauvage peut s’épanouir en toute liberté“, détaille la commune.

« On veut changer le regard de la population sur ces herbes, qui sont loin d’être si mauvaises ! Elles profitent aux insectes comme les papillons. Certaines sont comestibles aussi » indique l’échevine à la transition écologique de la commune, Françoise de Halleux. Ces petites zones se verront octroyées un parrain ou une marraine qui pourront choyer ces espaces à leur guise.

« On a aussi prévu des balades nature et des ateliers pédagogiques dans les écoles. On veut aussi donner des conseils très concrets aux habitants pour entretenir leur trottoir et leur jardin sans pesticide » ajoute l’échevine.

L’usage des pesticides est interdit depuis le premier janvier 2019 dans l’ensemble des espaces publics bruxellois. “Etterbeek a pris de l’avance puisque ses services n’utilisent plus aucun produit chimique depuis… 2015 ” se réjouit la commune.

Cette campagne est menée en collaboration avec l’association Apis Bruoc Sella et est soutenue par Bruxelles-Environnement.

 

 

 

Partager l'article

19 avril 2019 - 13h10
Modifié le 19 avril 2019 - 14h26