Saint-Gilles : un mort et trois blessés dans l’effondrement d’une maison chaussée de Waterloo

Les pompiers de Bruxelles sont présents en nombre ce mercredi matin à Saint-Gilles en raison d’un effondrement dans un bâtiment de la Chaussée de Waterloo.

Une personne est décédée et trois autres sont grièvement blessées, rapporte l’agence de presse Belga. Il s’agit d’ouvriers présents sur place. La bâtisse était en chantier.

“Il n’y a maintenant plus personne dans le bâtiment”, a précisé Walter Derieuw, porte-parole des pompiers de Bruxelles, vers 09h10.

Vers 07h45, une partie du plafond du premier étage s’est effondrée pour une raison inconnue, alors que six ouvriers étaient présents. “À notre arrivée sur place, deux ouvriers avaient pu se mettre en sécurité”, a expliqué le porte-parole des pompiers. “Ils sont indemnes. Quatre autres étaient sous les décombres et nous avons pu les libérer. Trois d’entre eux ont été grièvement blessés et ont été transportés à l’hôpital, le quatrième est malheureusement décédé.” L’auditorat du travail de Bruxelles a ouvert une enquête.

Nouvelles informations du syndicat

Selon le CSC bâtiment, le syndicat du secteur du bâtiment, les victimes seraient des travailleurs roumains présents sur le chantier lors de la pose de bétonnage sur des poutrains et claveaux. Il semblerait que l’effondrement soit dû aux étançons posés à l’étage du dessous qui auraient été insuffisants et/ou mal posés pour supporter la charge de béton. Le syndicat déplore d’ailleurs, dans son communiqué de presse, une énième tragédie et appelle le ministre Dermagne à prendre des dispositions pour éviter de futurs accidents.

Du côté de la circulation, la Stib a indiqué que le bus 52 était dévié entre la Porte de Hal et la Barrière de Saint-Gilles. La situation est, depuis, revenue à la normale.

A.V. avec Belga – Photo : BX1

■ Reportage de Adeline Bauwin, Nicolas Scheenaerts et Laurence Paciarelli