Restructuration chez Carrefour: les magasins fermés ce vendredi le seront aussi samedi

Ces fermetures ont été décidées à la suite des assemblées de personnel vendredi matin.

Cinq hypermarchés Carrefour n’ont pas ouvert leurs portes vendredi matin à Bruxelles, au lendemain de l’annonce d’un plan de restructuration qui pourrait coûter jusqu’à 1.233 emplois. Le magasin de Tomberg, à Woluwe-Saint-Lambert, ne restera cependant fermé que quelques heures par solidarité, précise Delphine Latawiec, secrétaire nationale de la CNE.

Ces fermetures ont été décidées à la suite des assemblées de personnel vendredi matin mais d’autres magasins pourraient encore décider de suivre le mouvement. Les magasins fermés ce vendredi fermeront également ce samedi. Le SETCa Charleroi a déjà annoncé que les magasins Carrefour de Bomerée et Gosselies resteront fermés ce week-end. Aucune rencontre n’est encore prévue entre les syndicats et des responsables politiques ce vendredi, précise Myriam Delmée, vice-présidente du SETCa.

► Lire aussi:“Le modèle des hypermarchés ne fonctionne plus”

 

Nous lisons dans la presse qu’ils doivent nous recevoir, mais il faudrait d’abord le confirmer aux représentants du personnel“, indique-t-elle. Jeudi, la direction de Carrefour a annoncé, lors d’un conseil d’entreprise extraordinaire, un plan de restructuration qui pourrait toucher jusqu’à 1.233 travailleurs, dont 1.053 personnes dans les hypermarchés et 180 au siège central. Les hypermarchés Belle Île à Liège et celui de Genk (Limbourg) devraient par ailleurs fermer tandis que d’autres passeraient d’hyper en market ou verraient leur surface réduite.

Belga et rédaction, photo Belga