QatarGate : Marc Tarabella est inculpé et placé sous mandat d’arrêt

L’eurodéputé Marc Tarabella a été placé sous mandat d’arrêt.

Son nom circule depuis plusieurs semaines dans l’enquête sur des faits de corruption présumés en lien avec un État étranger au Parlement européen : l’eurodéputé Marc Tarabella a été placé sous mandat d’arrêt par le juge d’instruction en charge de cette enquête, a confirmé le Parquet fédéral ce samedi.

Le député et bourgmestre d’Anthisnes, suspendu du PS est ainsi, inculpé de corruption, blanchiment d’argent et participation à une organisation criminelle. Il comparaîtra devant la chambre du conseil de Bruxelles jeudi. Placé en détention, son maintien ou non en détention préventive sera examiné à cette occasion.

► Article | Les eurodéputés actent la levée de l’immunité parlementaire de Marc Tarabella et Andrea Cozzolino (02/02/2023)

Il continue à clamer son innocence“, indique son avocat

Contacté par l’agence Belga suite à l’annonce du Parquet fédéral, l’avocat de Marc Tarabella indique que “l’audition, en elle-même, s’est bien passée. Marc Tarabella a répondu à toutes les questions des enquêteurs en toute franchise et dans un climat serein (…) Aucun nouvel élément n’a été présenté permettant de corroborer les accusations de transmission d’argent, rien de nouveau n’a d’ailleurs été présenté. Le seul élément à charge sont les propos de M. Panzeri à l’encontre de mon client (…) Il suffit de la diffamation d’une personne, reconnue comme chef d’une organisation criminelle, pour provoquer un tel tsunami et salir injustement M. Tarabella“.

D’après son avocat, l’eurodéputé a été “interpellé vendredi matin à son domicile d’Anthisnes. Après une première nuit en détention, il a été entendu par le juge d’instruction samedi matin“.

Aujourd’hui, “[Marc Tarabella] continue de clamer son innocence, il dit ne jamais avoir reçu d’argent ou de cadeaux en échange de faveur, et rappelle ne rien avoir à se reprocher. C’est la parole d’un criminel, Panzeri, contre la parole d’un homme qui a été honnête toute sa vie durant (…) Mon client continuera à se battre pour que son innocence soit reconnue“.

 

ArBr avec Belga – Photo : Belga (archives)