“Petite Suisse” : un nouveau contrat de quartier durable pour le sud d’Ixelles

Ce nouveau contrat pourrait donner des perspectives inédites pour le Sud de la Commune.

Du Cimetière d’Ixelles au boulevard Général Jacques : pour la première fois, un contrat de quartier va toucher le sud de la commune d’Ixelles. “L’élaboration du programme, composée des phases de diagnostics de terrain et de concertations a permis de faire ressortir les enjeux de ce nouveau contrat de quartier”, explique Nevruz Unal, Echevine de la Rénovation urbaine à Ixelles.

“Ces enjeux se cristallisent autour du développement des dynamiques d’inclusion sociale et de mixité sociale ainsi que le réaménagement des espaces publics afin d’éviter la polarisation ou l’exclusion des différents usagers. Cela suppose de soutenir les projets orientés vers les citoyens, de créer des infrastructures publiques ouvertes au quartier et de rénover les espaces publics, avec une ligne directrice qui est la qualité de vie et la quiétude des usagers”, précise la socialiste.

Le programme du quartier nommé “Petite Suisse” est réparti en trois pôles : “Petite Suisse”, “Cimetière XL” et “Transversal”.

Le premier prévoit des aménagements, tenant compte des personnes à mobilité réduite, sur la place de la petite Suisse, les abords d’école et dans la plaine de la Petite Suisse avec un nouvel espace vert ainsi que l’agrandissement et la rénovation de la « Rotonde », pour l’ouvrir davantage au quartier. Un appel à projets vient compléter ce pôle afin de soutenir une dynamique du lien social.

Le second comprend non seulement la rénovation entière de la chaussée de Boondael, du Cimetière d’Ixelles au Boulevard Général Jacques, et des actions thématisées ciblant les interactions entre étudiants et les autres occupants du quartier, mais aussi la prévention des comportements à risque ou un code de la nuit pour lutter contre le sentiment d’insécurité et les diverses nuisances.

Le troisième concerne l’ensemble du CQD prévoit la création de logements à caractère social sur du bâti communal ou par achat, d’une « maison de quartier et de la formation » dans les espaces libres du 9 rue Maximilien, des actions thématiques sur les gains énergétiques et un appel à projets favorisant l’inclusion sociale au travers d’initiatives culturelles, artistiques, productives et sportives. Le programme prévoit également d’agrandir la crèche existante « les bébés d’Elise ».

Pour rappel, CQD durable est un plan de rénovation urbaine et d’action visant à améliorer le cadre de vie d’un quartier précaire. Un budget de 13 125 263 euros est octroyé par la Région aux Communes qui définissent leur propre programme de revitalisation à mener pendant quatre années (avec deux années et demie supplémentaires de chantier).