L’usage des feux d’artifices interdit dans l’espace public du 23 décembre au 9 janvier

Suite à une demande des chefs de corps de la police locale de pouvoir garantir au maximum la sécurité des policiers de terrain et à leur suggestion de disposer d’une approche régionale, le Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale Rudi Vervoort a pris la décision d’interdire la possession et le transport de feux d’artifices de divertissement (y compris les canons sonores ou canons à carbure) par les particuliers et ce, exclusivement dans l’espace public.

Comme chaque année, les préparatifs liés à l’encadrement des festivités de fin d’année à Bruxelles vont bon train. Dans ce cadre, le chef de corps de la zone de police Bruxelles-Capitale-Ixelles assurera l’unité de commandement pour le maintien de l’ordre public.

Les célébrations de fin d’année drainent beaucoup de monde en ville et doivent rester des moments festifs se déroulant dans un climat de sécurité et ce, tant pour les citoyens, nos commerçants que pour les forces de l’ordre. L’interdiction de possession et de transport de feux d’artifices de divertissement dans l’espace public est prise pour éviter que les forces de l’ordre ne soient victimes d’un détournement de l’usage normal de moyens pyrotechniques“, explique le cabinet du ministre-président bruxellois. 

Cette interdiction sera effective du 23 décembre 2022 jusqu’au 9 janvier 2023 inclus.

Voir aussi notre reportage | Plaisirs d’hiver : la magie des fêtes de fin d’année sur le marché de Noël

La Rédaction – Photo : Belga