Les partis ont dépensé un montant record pour leur pub sur les médias sociaux

Les partis d’opposition au fédéral sont en tête.

L’année dernière, l’ensemble des partis politiques belges ont dépensé un total de 5 millions d’euros en publicités sur Facebook et Instagram, en hausse de 6% par rapport à l’année précédente, selon les chiffres du collectif Adlens dévoilés mercredi matin par la RTBF et la VRT.

Comme les années précédentes, ce sont toujours les partis d’opposition au fédéral qui dépensent le plus sur Facebook et Instagram. La N-VA, le Vlaams Belang et le PTB/PVDA (pages francophone et néerlandophone) ont ainsi dépensé 3,579 millions d’euros, soit 72% du montant total dépensé par tous les partis.

Ces chiffres sont très élevés. Et la Flandre est la championne des dépenses sur Facebook“, a pointé sur la VRT Jan Steurs, un chercheur d’Adlens. “Elle dépasse largement les pays qui ont organisé des élections l’année dernière, comme la Suède, les Pays-Bas ou la Hongrie. Avec la N-VA et le Vlaamse Belang, nous avons deux partis dans le top 3 européen“, a-t-il ajouté.

Belga