Les entreprises de la construction prennent des mesures face au froid

Travaux Chantier Vismet Quai aux Briques - Elodie Fournot BX1

En cas de conditions trop difficiles, le secteur peut également décider de mesures de chômage temporaire.

Dans le secteur de la construction, particulièrement exposé aux éléments, des mesures supplémentaires sont prises face aux températures froides actuelles, annonce l’organisation sectorielle Embuild.

Il s’agit notamment de la fourniture aux travailleurs de vêtements appropriés contre le froid, de protection pour les oreilles, de l’installation d’appareils de chauffage dans un lieu intérieur, de l’instauration de périodes d’arrêt ou de rotation de tâches, de privilégier le travail du côté ensoleillé ou protégé du vent ou encore de la fourniture de boissons chaudes gratuites.

Certaines mesures sont prévues par la loi et s’appliquent si nécessaire ou quand la température descend à 5°C.

En cas de conditions trop difficiles, le secteur peut également décider de mesures de chômage temporaire. Embuild souhaite à cet égard une adaptation du système actuel et l’instauration de la possibilité de chômage temporaire pour une demi-journée au lieu d’une journée entière. “Durant les périodes de grand froid comme celle-ci, il est tout à fait possible de travailler plusieurs heures l’après-midi”, estime l’organisation sectorielle.

Belga