le MR dépose deux propositions de résolution pour protéger une partie de la friche Josaphat

Friche Josaphat Parc Transitoire - SAU-MSI.brussels GlobalView

Le futur de la friche Josaphat continue de faire débat. Le Mouvement Réformateur donne son avis sur le futur cette espace naturel de la capitale.

Le MR de la capitale annonce son positionnement concernant la friche schaerbeekoise. Dans un communiqué, le parti expliquer défendre deux propositions équilibrées pour la biodiversité sur la friche Josaphat et dans la forêt urbaine de la RTBF « La prise de conscience de l’urgence relative à la préservation de la biodiversité urbaine constitue un changement de paradigme majeur », explique Gaëtan Van Goidsenhoven.

Revoir notre reportage // Des citoyens se mobilisent à Schaerbeek pour sauver la friche Josaphat

Dans le même communiqué, Geoffroy Coomans de Brachène explique que la balance nature-logement ne penche plus du côté du logement aujourd’hui « Il y a lieu d’observer que la conception des autorités bruxelloises relative à la nécessité de construire autant de logements remonte à plusieurs années, dans un contexte où les projections démographiques faisaient état d’une hausse considérable de la population pour les années à venir. Les dernières projections démographiques ont été sérieusement revues à la baisse : le “boom démographique” bruxellois est désormais derrière nous ».

Revoir notre débat : Versus – Friches naturelles VS Logements & équipements, dilemme ?

Enfin, David Leisterh, président de la Régionale du MR, considère que les signaux d’alerte concernant la place de la nature en ville doivent constituer un changement de paradigme majeur : « 14 % d’espaces verts en moins en Région bruxelloise entre 2003 et 2016, un Bruxellois sur cinq n’ayant pas accès à un espace vert à proximité immédiate et une diminution globale de la biodiversité à l’échelle internationale de 68 % en moins de 50 ans. La crise sanitaire actuelle a encore exacerbé le désir légitime des habitants urbains de disposer d’espaces naturels et elle a démontré que les rapports entre santé publique et protection de la biodiversité étaient étroitement imbriqués ».

J.M. / Capture : MSI.brussels GlobalView

Partager l'article

15 avril 2021 - 16h27
Modifié le 15 avril 2021 - 16h27