Le gouvernement bruxellois annonce un plan d’action pour lutter contre le fléau des vols de vélo

La ministre bruxelloise de la Mobilité, Elke Van den Brandt, annonce un plan d’action pour lutter contre le fléau des vols de vélos dans la capitale. L’information diffusée dans ce sens par nos confrères de Bruzz a été confirmée mercredi par le cabinet de la ministre Groen.

Des abris à vélos sécurisés, davantage de policiers à vélo et des “vélos appâts” font partie du plan d’action et devraient contribuer à tripler le nombre de cyclistes à Bruxelles d’ici 2030, aux dires du cabinet de la ministre.

À lire aussi | L’utilisation du vélo augmente de 64% à Bruxelles en 2020 et se diversifie

Le plan requiert exige que chaque zone de police dispose d’au moins un agent chargé du cyclisme. En termes de connaissance et d’évaluation, il est prévu de collecter davantage de données chiffrées et de réaliser une enquête tous les trois ans sur les vols de vélos, dont la prochaine est prévue pour cette année.

4.391 vols de vélos signalés en 2019

Le gouvernement compte également sur la communauté cycliste elle-même. L’asbl Cyclo recyclera les vélos abandonnés et le nombre d’inscriptions sur la plateforme mybike.brussels doit augmenter. Seuls 20.000 vélos y sont enregistrés, ce qui ne représente encore que 5 % de tous l’ensemble à Bruxelles.  Enfin, des campagnes de conscientisation seront régulièrement organisées. 

Selon les derniers chiffres, 4.391 vols de vélos ont été signalés en Région bruxelloise en 2019. C’est une augmentation de 15 % par rapport à 2018. Ce ne serait que la partie émergée de l’iceberg, car on estime qu’un tiers seulement des personnes déclarent le vol de leur vélo. Le total pourrait donc atteindre 15.000 vols de vélos.

Avec Belga – Photo d’illustration Belga

 

Partager l'article

08 septembre 2021 - 16h54
Modifié le 08 septembre 2021 - 17h02