Le gouvernement augmente le budget de la recherche spatiale

Les investissements ont été revus à la hausse dans la recherche, ainsi le budget de l’Agence spatiale européenne (ESA) a obtenu une augmentation de 2,5 milliards.

Deux annonces viennent de tomber pour le monde de la recherche spatiale. Dans un premier temps, l’ESA a choisi le wallon Raphaël Liégeois comme troisième astronaute belge après Dirk Frimout et Frank Winne. Dans la recherche, les vols habités permettent d’approfondir la recherche en médecine, avec notamment les effets de l’apesanteur sur le corps humain, ou encore la recherche en botanique et en pharmacie.

Le budget passant de 255 à 305 millions va aussi permettre de poursuivre les missions robotisées, comme les télescopes mis en orbite, ou bien les sondes qui vont partir explorer les planètes. Pour le chercheur Alain Jorissen, le télescope Gaïa qui analyse deux milliards d’étoiles, met l’Europe en première place dans ces études astrophysiques. Et si l’on souhaite maintenir ce statut en haut du podium, l’annonce d’une augmentation du budget est une bonne nouvelle. Alain Jorissen explique que “pour l’ULB, c’est évidemment important de pouvoir maintenir le financement de cet effort de recherche qui s’établit sur le long terme, on parle de 5 à 10 ans, en ce qui me concerne, c’est un projet qui a débuté en 2010 et qui devrait se poursuivre si les financements suivent jusqu’en 2030“.

► Une interview d’Alain Jorissen par Camille Paillaud / image : Belga