Le crematorium d’Evere devrait ouvrir début 2024 : “Nous avons été fortement impactés par la crise économique”

Le chantier n’a pas échappé aux problèmes d’approvisionnement.

Initialement prévue en octobre 2022, puis reportée en mars 2023, l’ouverture du crematorium d’Evere devrait finalement avoir lieu au début de l’année 2024, annonce Bruzz ce mardi. Contacté, le directeur de l’intercommunale Cremabru, Xavier Godart, confirme que le chantier touche à sa fin. “Il reste encore quelques travaux de menuiserie ainsi que les contrôles de sécurité“, détaille-t-il.

Les travaux de construction ont débuté en mars 2021 mais, avec la crise économique, les retards se sont accumulés. “Nous avons vraiment été impactés par cette crise financière“, explique Xavier Godart. “Certains de nos sous-traitants et fournisseurs ont eu des problèmes d’approvisionnement qui ont affecté tout le processus de construction.”

Un retard qui n’est évidemment pas sans conséquence sur le budget. Fixé à 7 millions d’euros au début du chantier, il s’établit à présent à 9,1 millions d’euros. “En raison de l’inflation et de l’indice de révision des prix fixés par contrat dans les marchés publics, nous avons vu nos coûts augmenter de 29%. C’est une augmentation qu’il a fallu gérer, mais nous y sommes parvenus“, assure Xavier Godart.

Le nombre de crémations à Bruxelles oscille autour de cinq mille depuis plusieurs années.  Ce crematorium, le deuxième à Bruxelles après celui d’Uccle, doit permettre une meilleure accessibilité pour les habitants du nord de Bruxelles. Il vise aussi à offrir davantage un aspect cérémoniel aux personnes qui le demandent, avec des salles équipées en conséquence.

V.d.T. – Photo : Commune d’Evere