La Cocof refinance treize centres culturels bruxellois reconnus

Chaque centre pourra compter, à partir de 2021, sur un soutien de la Cocof qui pourra aller jusqu’à 130.000 euros par an.

Les députés bruxellois francophones ont adopté vendredi à l’unanimité un règlement qui organise le refinancement des treize centres culturels de la capitale reconnus par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Chaque centre culturel sera soutenu par la Cocof en fonction des actions menées et identifiées: action culturelle générale (50.000 euros), action intensifiée (50.000 euros), action culturelle spécialisée (10.000 euros), projet de coopération entre centres culturels (10.000 euros) et extension du territoire (10.000 euros).

Durant plus de vingt ans, le montant de l’intervention de la Commission communautaire française pour les centres culturels bruxellois reconnus n’a pas été modifié, ce qui a conduit à leur sous-financement. En 2018, les ministres bruxellois francophones avaient décidé de procéder à un refinancement par étapes. Un premier palier de refinancement a permis d’octroyer à chaque centre culturel reconnu un montant de 50.000 € correspondant au financement de base pour l’action culturelle générale.

La Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté le 21 novembre 2013 un nouveau décret relatif à la reconnaissance et au subventionnement des centres culturels. Des dispositions transitoires ont permis aux centres culturels reconnus d’avoir jusqu’au 31 décembre 2018 pour introduire un nouveau dossier de demande de reconnaissance pour 5 ans.

En 2021, les treize centres culturels bruxellois devraient être reconnus par la Fédération Wallonie Bruxelles – douze ont déjà obtenu ce graal – et soutenus par la Commission communautaire française en fonction des actions culturelles qu’ils mènent.

Belga – Photo: Google Street View