Ixelles : le départ de Bea Diallo provoque de nombreux changements

Romain de Reusme sera le nouveau chef de fil des mandataires socialistes ixellois et est désigné échevin des Finances, du Personnel, de l’Instruction publique et des Sports, a décidé samedi l’assemblée générale des militants du PS d’Ixelles.

Le premier échevin socialiste de la commune d’Ixelles Bea Diallo a démissionné de son poste pour assumer la fonction de ministre de la Jeunesse et des Sports en Guinée. Une décision qui a provoqué pas mal de critiques étant donné que le gouvernement – affiché comme de transition démocratique – fait suite à un coup d’État. Les socialistes ixellois devaient dès lors se réorganiser. Romain De Reusme devient chef de file des mandataires socialistes ixellois et ajoute les compétences des Finances, du Personnel et des Sports à son échevinat. Il abandonne la compétence des Travaux publics qui revient à Yannick Piquet, anciennement vice-président du conseil communal et qui devient ainsi échevin. Son élection sera proposée au conseil communal du 25 novembre, indique le PS ixellois. Yannick Piquet gérera également la compétence de la Propreté des bâtiments. Nabil Messaoudi reste échevin de la Propreté publique, de la Cohésion sociale et des Familles. Les compétences de la Jeunesse, du Jumelage et de la Coopération internationale s’ajoutent à sa charge. Nevruz Unal se voit attribuer les compétences de l’Emploi et de l’Insertion sociale, de la Prévention et de la tutelle sur les Hôpitaux, en plus de ses compétences de Rénovation Urbaine, des Contrats de quartier et des Affaires juridiques. Hassan Chegdani reste président du CPAS d’Ixelles tandis qu’Anne Delvaux devient vice-présidente du conseil communal. Mamoudou Kane siégera, lui, comme nouveau conseiller communal.

►REPORTAGE // Ixelles : Bea Diallo démissionne de son poste d’échevin pour devenir ministre en Guinée

La section du PS d’Ixelles exprime le souhait de voir Bea Diallo réussir son engagement au service de la jeunesse guinéenne“, commente encore la section ixelloise du PS, “dans le cadre de la mise en place d’un processus de transition démocratique qui devra être à la hauteur des enjeux et du respect des droits humains“. L’opposition a exprimé sa déception de ne voir aucune femme nommée à la place laissée vacante par M. Diallo afin d’assurer davantage de parité au sein de l’administration communale. “Il s’agit d’une nouvelle occasion manquée de la majorité Ecolo-PS. Depuis 2018 et l’installation du Collège, on répète que cela ne va pas. La parité ? C’est pour les autres, pas pour eux !“, déclarent dans un communiqué Geoffroy Kensier et Kathrine Jacobs, conseillers communaux Objectif XL.

Belga

Partager l'article

06 novembre 2021 - 14h49
Modifié le 06 novembre 2021 - 14h49