Sur BX1 TV Maintenant : "Vivre Ici – Le 22h30"

Guerre en Ukraine : des répercussions exponentielles pour les grands chantiers

Depuis le début de la crise sanitaire début 2020, le secteur de la construction à dû faire face à des augmentations des prix des matériaux et a vu les délais de livraison se rallonger.  La guerre en Ukraine semble renforcer cette tendance. La Confédération Construction est inquiète. 

Selon le baromètre de la Confédération Construction, 95% des acteurs du secteur s’attendent à des hausses encore plus importantes dans les semaines à venir. C’est notamment les prix de l’acier qui inquiète le plus.  Selon le baromètre, l’invasion de l’Ukraine par la Russie provoque “des réactions en chaîne imprévisibles aux répercussions exponentielles pour les grands chantiers“. Didier Cartage, directeur général de l’Association des Entrepreneurs Belges de Grands Travaux, explique dans un communiqué que : “Dans un milieu où chacun est interdépendant, les conséquences s’avèrent catastrophiques, particulièrement pour les grands chantiers qui doivent composer avec énormément de paramètres”.

Un autre élément viendrait perturber les grands chantiers. L’ADEB explique, sans donner de chiffres, que des travailleurs ukrainiens, retournent vers leur pays d’origine pour défendre leur nation.

►Reportage du 14 décembre 2021 : Les plombiers et chauffagistes bloqués par une pénurie de pièces

Quelles solutions ?

De nombreux contrats privés sont actuellement basés sur des prix fixes, ce qui, selon l’ADEB se révèle très pernicieux pour les entreprises qui ne peuvent assumer seules une telle hausse de prix. l’Association des Entrepreneurs soutient donc le principe préconisé par la Confédération d’une formule de révision ou de prix journalier.

J.M., Photo : Belga

■ Interview de Didier Cartage, directeur général de l’ADEB, par Camille Paillaud dans Le 12h30.

Partager l'article

14 mars 2022 - 11h30
Modifié le 14 mars 2022 - 13h41