Fernando Redondo: “Hier, un motard de la police a fait sortir des clients d’un véhicule Uber”

Alors qu’un plan taxi est prévu pour le 21 juillet, Fernando Redondo, président de l’Association Belge des Chauffeurs de Limousine (ABCL) espère toujours qu’un plan taxi en première lecture sera proposé mais assure également que “nous ne savons pas s’il y en a un”.

Au micro dans Fabrice Grosfilley ce midi, dans Toujours + d’Actu, Fernando Redondo s’inquiète du manque de communication de la part de Rudi Vervoort quant à l’élaboration du plan taxi. Si ce plan doit voir le jour le 21 juillet, M. Redondo assure qu’il n’a participé à aucune discussion.

“Un motard de la police fait sortir des clients d’un véhicule Uber”

Jusqu’à présent des amendes de 160 euros ont été données aux chauffeurs de la part de la mobilité de Bruxelles. Hier, un motard de la police a fait sortir des clients d’un véhicule Uber et leur a dit qu’Uber et Heetch étaient illégaux à Bruxelles, qu’ils ne pouvaient plus employer la plateforme. Ce motard a dit au chauffeur qu’il a perdu sa course et que la prochaine fois, il serait saisi. Nous nous posons la question: qui sont les personnes qui donnent ces ordres ?“, se demande Fernando Redondo.

“Nous sommes dans un flou juridique total”

Nous sommes toujours demandeur d’un plan taxi urgent. Nous sommes dans un flou juridique total et nous voulons une sortie rapide pour que la sotuation actuelle ne se dégrade pas“, renchérit M. Redondo. Il soutient également qu’aucune action n’est prévue et qu’il fait confiance à Rudi Vervoort (PS) pour élaborer un plan taxi.

Interview de Fernando Redondo réalisée par Fabrice Grosfilley dans Toujours + d’Actu

 

 

Partager l'article

14 juillet 2021 - 15h15
Modifié le 14 juillet 2021 - 15h15