Le djihadiste belge Tarik Jadaoun photographié vivant en Irak : il s’était fait passer pour mort

Tarik Jadaoun (28 ans), un djihadiste originaire de Verviers (province de Liège) lié au groupe terroriste État islamique (EI), dont la mort était annoncée début août, est toujours en vie : il a été photographié par les autorités irakiennes.

Fin septembre, les quotidiens belges De Standaard et Het Nieuwsblad affirmaient que Tarik Jadaoun se trouvait en Irak, aux mains des services de sécurité américains. Plusieurs médias rapportaient début août la mort de ce djihadiste belge, après la reprise de Mossoul par l’armée irakienne, jusqu’à la révélation de cette nouvelle information. Finalement, il apparaît que le djihadiste belge a bien été capturé par les autorités irakiennes.

L’homme, surnommé ‘Abu Hamza Al-Belgiki’, est connu sous le nom de « nouvel Abaaoud », du nom d’Abdelhamid Abaaoud, le leader présumé des commandos ayant perpétré les attentats de Paris en novembre 2015.

Ce n’est pas la première fois qu’une figure dirigeante de l’Etat islamique met en scène sa propre mort afin de tromper les forces de sécurité occidentales. Abdelhamid Abaaoud avait recouru au même procédé.

Avec Belga