Deux nouvelles écoles à pédagogie active flambant neuves ouvrent leurs portes sur le site du Ceria

Deux écoles secondaires à pédagogie active viennent d’être inaugurées. Elles sont regroupées dans des bâtiments flambants neufs sur le site du Ceria. Elles proposent notamment une immersion en néerlandais. À terme, les établissements pourront accueillir près de 1200 élèves.

Les autorités communautaires bruxelloises et de la Fédération Wallonie Bruxelles ont inauguré mardi après-midi les nouveaux bâtiments de deux écoles qui accueilleront à terme 1.200 élèves sur le campus du Ceria à Anderlecht.

Il s’agit de l’école Jules Verne, un établissement de Degré d’Observation Autonome, de premier degré, qui accueille des élèves depuis deux ans.  Le LAB Marie Curie est quant à lui un établissement de deuxième et troisième degré, ouvert depuis la rentrée scolaire à des élèves de troisième. Cette offre sera étendue progressivement d’année en année jusqu’à la sixième secondaire.

Les écoles sont notamment axées sur le sport et sont dotées d’un hall sportif et des équipements complémentaires tels que des serres pédagogiques, un réfectoire, des potagers, un kiosque et un nouveau parc paysager. Elles bénéficient aussi des infrastructures du campus Ceria dans leur ensemble.

Jules Verne et Marie Curie sont des écoles à pédagogie active et en immersion volontaire.

Né il y a neuf ans, le projet de ces deux écoles d’enseignement général aura mobilisé 40 millions d’euros, dont près de 14,5 millions subsidiés par la Fédération Wallonie-Bruxelles. A Bruxelles, quelque 20.769 places ont été créées depuis 2019 (13.188 francophones et 7.581 néerlandophones) et 21.501 sont encore programmées à l’horizon 2030 (12.025 francophones et 9.476 néerlandophones) dans le contexte du boom démographique.

Avec Belga

■ Reportage de Valérie Leclercq, Frédéric De Henau et Corinne De Beul