Bernard Clerfayt est contre une course de chevaux validée par Emir Kir à Saint-Josse

Bernard Clerfayt et Emir Kir

La course de chevaux qui doit se dérouler à Saint-Josse ne plaît pas à tout le monde. 

Le 16 septembre prochain, la place de Saint-Josse-ten-Noode va connaître une grande première : une course de chevaux. Emir Kir, le bourgmestre de la commune s’est félicité de cette initiative. “Préparez-vous pour une journée inoubliable au cœur de Bruxelles !”, commence-t-il sur Facebook. “Assistez à des courses équestres spectaculaires qui vous laisseront sans voix. Notre événement promet à petits et grands une journée riche en émotions et des moments inoubliables. Ne manquez pas cette opportunité unique de vivre la magie des courses de chevaux en plein cœur de la commune de Saint-Josse-ten-Noode. Que vous soyez un amateur de sport ou simplement curieux de découvrir cet univers fascinant, cet événement est fait pour vous !”

Cet enthousiasme n’est pas partagé par tout le monde. Surtout Bernard Clerfayt, le ministre du Bien-être animal. Il a repris de volée le bourgmestre de Saint-Josse. “Sérieusement ?”, commence-t-il sur Twitter en reprenant le post d’Emir Kir. Depuis 1986, il est expressément interdit d’organiser une course de chevaux sur la voie publique sur un revêtement de sol dur. Une enquête est donc en cours ! Il faut assurer et préserver le bien-être des chevaux concernés.”

L’enquête devra donc déterminer si l’événement aura bien lieu. Nous avons tenté de contacter la Fédération belge de hippisme sans avoir de réponse.

La rédaction