Bart De Wever n’exclut pas d’être Premier ministre: la réaction de Rudi Vervoort

Sur le plateau d’une émission flamande, le président de la N-VA a expliqué qu’il n’excluait pas de devenir Premier ministre.

Rudi Vervoort ne se dit pas étonné des propos tenus par Bart De Wever ce vendredi sur le plateau de l’émission Terzake. “Il est dejà virtuellement Premier ministre aujourd’hui“, explique le ministre-président bruxellois en ce jour de fête de l’Iris. “La N-VA est la première formation de la marjorité et dans un certain nombre de dossier, c’est la N-VA qui donne le ton. Après, on fera peut-être coïncider le virtuel et le réel. Ca a au moins le mérite de la clarté.

► Lire aussi: Charles Michel: “Je ne savais pas que Bart De Wever s’intéressait autant à la Belgique”

Il dénonce aussi un piège et une menace du président de la N-VA: “Sur le fait de dire que voter PS c’est voter le confédéralisme, c’est piège grossier. Le confédéralisme c’est la N-VA qui le porte. C’est une menace. Il dit ainsi “nous allons revenir vers notre programme si vous les francophones ne votez pas comme je le souhaite”. En démocratie, c’est un peu dur à avaler.

T.D.

► Des propos recueillis par Alexis Gonzalez