Appels d’urgence: l’app 112 reste largement sous-utilisée

app 112 - BX1

Elle n’a été téléchargée par seulement 3% des 15 à 69 ans.

L’application mobile 112 BE, qui permet d’appeler les pompiers, une ambulance ou de la police en cas de besoin d’aide d’urgence, n’a été téléchargée que 240.416 fois depuis son lancement en juin 2017, selon des chiffres du ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) en réponse à une question du député Jef Van den Bergh (CD&V).

Cela correspond à peine à 3% des 15 à 69 ans.

L’application a l’avantage de localiser immédiatement et très précisément l’appelant, de l’identifier et connaître certaines de ses données médicales (groupe sanguin, problèmes de santé éventuels) et de l’orienter vers le bon service d’urgence. Elle permet aussi d’ouvrir une messagerie instantanée (“tchat”), utile par exemple pour les malentendants.

Pour M. Van den Bergh, l’app 112 BE devrait être davantage médiatisée. Le député propose aussi qu’elle permette à l’appelant d’envoyer photos et vidéos, afin d’améliorer la précision de l’information pour les services de secours.

Belga