Affaire du meurtre de Dido : les peines ont été prononcées vendredi soir

La cour d’assises de Bruxelles a prononcé, dans la soirée, les peines à l’encontre de Daniel Nsumbu, Maxime Kacou Koffi , Johan Bofane et des quatre autres hommes. Des peines avant des heures de travail à la perpétuité.

Pour rappel, en mai 2019, dans le quartier Matonge, Dieudonné Bula, alias Dido, perd la vie à la suite de coups d’une extrême violence. Hier, se tenait le procès des sept hommes ayant participé à l’assassinat.

► À revoir également : Daniel Nsumbu reconnu coupable de l’assassinat de Dieudonné Bula dit “Dido”

Parmi les sept accusés, le nom de Johan Bofane ressortait de l’affaire. La cour a prononcé la réclusion à perpétuité à son encontre. En effet, il a été reconnu coupable de meurtre avec préméditation. La cour a poursuivi avec une deuxième peine pour Daniel Nsumbu. Il a été reconnu coupable de meurtre sur la personne de Dieudonné Bula et va devoir purger une peine de 20 ans de prison. La troisième peine la plus lourde concerne Maxime Kacou Koffi. Il a été coupable de coups et blessures volontaires prémédités, ayant entraîné la mort de la victime, sans intention de la donner. Pour cela, il devra purger une peine de 10 ans de prison.

Concernant les quatre autres hommes de l’affaire, des peines de 300 heures de travail obligatoire ont été prononcées par la cour d’assises.

► Avec Begla / image belga