Action syndicale en front commun devant le siège social de Vivaqua

Plusieurs centaines de travailleurs manifestent ce lundi “pour protéger leur statut”.

Des travailleurs de l’intercommunale de production et distribution d’eau à Bruxelles protestent contre un projet qui permet la possibilité à la direction de prévoir le licenciement d’un membre statutaire du personnel lorsqu’après deux années d’évaluation son résultat est insuffisant.

“La directrice générale, Laurence Bovy veut changer nos statuts et nous voulons lui montrer par cette action que nous sommes contre”, nous informe un membre de la CGSP présent sur place mais qui souhaite rester anonyme.

Les trois syndicats sont réunis en front commun devant le siège social de Vivaqua, près de la gare centrale. Ils seraient plus de 200 manifestants sur place, selon le syndicaliste.

“Nous avons l’intention de bloquer le siège social toute la journée”, précise-t-il encore.

Impact sur le service client

Le service à la clientèle (guichets et appels téléphoniques) est fortement impacté ce lundi, nous indique la porte-parole de Vivaqua, Saar Vanderplaetsen, que nous avons contactée. La continuité des services d’urgence reste par contre garantie.

Aucune réunion n’est pour l’heure prévue entre syndicats et direction. Celle-ci veut évidemment rassurer le personnel quant à ce projet mis sur la table, ajoute la porte-parole. Du côté des organisations syndicales, on nous l’assure, d’autres actions de ce genre sont à prévoir si des négocations ne sont pas entreprises rapidement.

A.V. – Photo : Belga

Partager l'article

22 novembre 2021 - 09h30
Modifié le 22 novembre 2021 - 11h37