De nouvelles discussions sur le Ring et SmartMove attirent les critiques

Dans une interview du média Bruzz, la ministre de la mobilité flamande, Lydia Peeters (Open-VLD) et le ministre des Finances bruxellois, Sven Gatz (Open-VLD) ont proposé une solution concernant le Ring et la tarification kilométrique intelligente (SmartMove), qui ne passe pas à Jette.

La solution serait de lier deux dossiers : la rénovation et l’élargissement partiel du Ring-Nord et l’installation d’une tarification kilométrique intelligente provenant du projet SmartMove. Ce système de tarification souhaite prendre en compte l’heure du déplacement et la distance parcourue afin de calculer la mobilité la moins chère, la plus rapide et la moins polluante.

Cependant, cette idée, de mixer les deux dossiers, ne plaît pas à tout le monde. Du côté du PS, le parti est réticent à la taxe kilométrique et attend d’avoir une connaissance des plans plus précise concernant le Ring. Même retour chez les Verts. Malgré leur avis favorable pour le plan SmartMove, ils sont strictement opposés à l’élargissement du Ring, il leur serait donc impossible de mélanger les deux dossiers.

Enfin, outre les partis, la commune de Jette se sent prise au piège. La bourgmestre, Claire Vandevivere (Les Engagés) refuse catégoriquement qu’un deal soit réalisé entre la Flandre et la Région bruxelloise si sa commune est au cœur du plan, sans y être conviée. Les ministres de l’Open-VLD souhaitent entamer un dialogue. Et même si la commune n’est pas contre une discussion, elle reste sur la défense et dit vouloir protéger les intérêts des jettois.

 

Ca. Pa. – Photo : BX1