La rue Neuve traverse une mauvaise passe avec 10% de magasins vides

La rue Neuve connaît de mauvais jours, avec 10% de vide locatif. Un record qui pousse les propriétaires à envisager de revoir leurs prix à la baisse. 

La rue Neuve, artère commerciale la plus chère de Bruxelles, connaît une mauvaise passe. 10% de ses magasins sont vides, et cela ne risque pas de s’arranger en vue d’un chantier qui pourrait durer jusqu’à un an et demi. Fasse à ce chiffre, les propriétaires sont même prêts à baisser leurs loyers. Les causes de cette crise sont multiples : les attentats, le  piétonnier, la concurrence rude d’internet et la modification des habitudes de consommation …

■ Reportage de Cyprien Houdmont et Yannick Vangansbeeck 

Lire aussi : La rue Neuve dans une passe difficile: certains propriétaires prêts à baisser leurs loyers

Partager l'article

24 mai 2018 - 12h34