Peines de 12 à 22 ans de prison en appel pour l’assassinat de Pantelis Koklis à Neder-over-Heembeek

La cour d’appel de Bruxelles a reconnu, vendredi matin, quatre membres d’une même famille coupables d’assassinat. Ils ont écopé de peines allant de 12 à 22 ans de prison.

La victime, Pantelis K., un Grec âgé de 37 ans, avait été battue à mort par les prévenus, issus de sa belle-famille, à coups de battes de base-ball, de pied-de-biche et de couteaux, sur la terrasse d’un café à Neder-over-Heembeek en juillet 2014.

La cour a confirmé le jugement qui avait été prononcé en première instance, reconnaissant les quatre prévenus coupables d’assassinat. Elle a confirmé la peine de 22 ans de prison prononcée à l’encontre de Mohamed Yassine H., celle de 15 ans de prison prononcée à l’encontre de Farid H. et celle de 12 ans de prison prononcée à l’encontre de Kawter H. La cour a par contre aggravé la peine de 10 ans de prison prononcée à l’encontre de Mourad B., la portant à 15 ans.

Mohamed Yassine H. a été reconnu coupable d’être le principal auteur de l’assassinat. Son oncle, Farid H., ainsi que sa tante, Kawter H., et son oncle par alliance, Mourad B., ont également été reconnus coupables comme co-auteurs. Ces quatre personnes ont mené, le 14 juillet 2014, une expédition punitive contre Pantelis K., le beau-frère de Mohamed Yassine H. Il avait été battu à mort, à coups de batte de base-ball, de pied-de-biche, de chaînes et de couteau, par les prévenus, sur la terrasse d’un café de Neder-over-Heembeek.

Pantelis K., ressortissant grec de 37 ans, était marié à deux soeurs de Mohamed Yassine H. Selon l’enquête, ils faisaient preuve de violence à leur égard et aurait tenté de les emmener avec lui en Syrie.

Partager l'article

06 septembre 2019 - 11h57