Le Conseil d’Etat annule le règlement régional d’urbanisme zoné pour le quartier européen

Le plan urbanistique pour la rue de la Loi a été rejeté par le Conseil d’Etat. Le RRUZ (règlement régional d’urbanisme zoné) est ainsi annulé ce qui pourrait entraîner l’illégalité de la tour d’habitations “The One”, dont la construction vient pourtant de s’achever, ainsi qu’une seconde tour en construction. Toutefois, un nouveau plan d’aménagement est déjà sur les rails.

La Région bruxelloise souhaite depuis 2010 réaménager la friche située sur la rue de la Loi, à proximité de la Commission européenne, juste en dessous du célèbre graffiti “The future is Europe”. Mais problème : à côté des autres documents nécessaires (gabarit de construction, volume, solidité, etc), aucune étude sérieuse sur l’impact environnemental n’a été menée, selon plusieurs associations. Elle était pourtant nécessaire, puisque “ces nouveaux bureaux mènent à une augmentation de la densité, donc plus de trafic“, explique le spécialiste du mouvement BRAL, Steyn Van Assche, à nos confrères de Bruzz.

Fin septembre, le Conseil d’Etat a donné raison aux détracteurs du projet, dans un arrêt enterrant le projet. Un seconde décision suivra le 22 octobre sur les permis délivrés à la tour d’habitations The One et celle de bureaux Realex (encore en construction). Le Conseil d’Etat a cependant été explicite sur ce point : les tours ne pourront pas rester, puisqu’elles ont été construites en totale illégalité.

La Région devrait bientôt présenter un nouveau plan. Steyn Van Assche est beaucoup plus favorable à ce nouveau dossier : “Le rétrécissement de la rue de la Loi, qui fait partie du nouveau plan, est une bonne chose. Il y aura également plus de maisons que prévu initialement. Mais l’augmentation de la densité et son effet sur la mobilité restent un point important“. Ce nouveau plan est à l’enquête publique jusqu’au 14 novembre. Une séance d’information sera également organisée le 15 octobre.

Arnaud Bruckner

Partager l'article

01 octobre 2019 - 19h00