Coup d’envoi de Brussels By Lights: 131 rues commerçantes illuminées jusqu’au 5 janvier

Le coup d’envoi de la 7e édition de l’événement Brussels By Lights (appelé Commerces en Lumière jusqu’en 2018) a été donné mercredi soir dans les rues de la capitale. Ce sont cette année 131 rues et artères commerçantes, soit 15,2 km de voiries, qui seront éclairées avec créativité de 13h00 à 01h00 du matin jusqu’au 5 janvier prochain. De plus, 8.800 mètres de guirlandes décorent près de 340 arbres et sapins.

En plus de la prolongation de l’illumination des rues du Midi, du Marché au Charbon et Haute, 9 nouvelles rues et places sont habillées de lumières, parmi lesquelles les rues des Brasseurs et Jardin des Olives. La place Jardin aux Fleurs arborera pour la première fois en son centre une étoile du Nord de 6 mètres de haut. L’œuvre immersive Submergence, conçue par la société anglaise Squidsoup, propose aux passants du Mont des Arts de s’égarer au travers de 16.000 points lumineux en suspension qui s’étendent sur 300 m2. Des variations de couleurs et d’intensité sont jouées sur une partition de 12 minutes.

Des œuvres 3D illuminent des lieux de destination. La place De Brouckère rénovée accueillera ainsi une boule de Noël scintillante de 4m50 de haut appelée Cœur de noël. Pour la seconde année consécutive, le piétonnier est surplombé de 35 arches de glace. Un parcours de 45 minutes à pied est proposé au départ de la Grand-Place. “Brussels By Lights a pour motivation première d’animer et décorer les rues commerçantes afin de les rendre plus attractives pendant cette période de fin d’année qui est souvent cruciale pour beaucoup de commerçants”, souligne Fabian Maingain, échevin bruxellois des Affaires Économiques.

Cette édition met à l’honneur le quartier De Wand à Laeken (comprenant la rue éponyme, les avenues Busleyden, Wannecouter et l’avenue de la Brise). Pas moins de 110.000 euros y ont été investis pour le renouvellement de son réseau électrique et la fourniture de nouveaux motifs lumineux. “C’est important pour moi de travailler dans tous les quartiers commerçants de la Ville”, assure Fabian Maingain. “On nous a reproché par le passé de concentrer trop l’attention sur le centre. L’éclairage de la rue De Wand a été complètement refait et c’est une demande portée par le comité de commerçants depuis 15 ans.” Une “Forêt enchantée” enneigée a été imaginée. Elle est composée de 28 motifs de 10 mètres de long sur 1,60 mètres de haut, de stalactites et de 32 lanternes à flamme vacillante.

Belga – Photo: Facebook

Partager l'article

28 novembre 2019 - 07h12